Le curcuma

 

Le curcuma (curcuma longa) de la famille des Zingibéracées, appelé aussi le Safran des Indes, est une plante dont les tiges sont capables d'atteindre  un mètre et qui  posséde de nombreux rhizomes aromatiques dont la couleur intérieure varie du jaune à l’orange.

 

L’origine du curcuma, reste incertaine  car cette plante a fait l’objet de nombreux échanges à travers différents pays.

Le Curcuma semble trouver son origine dans le sud-est de l’Asie, voire peut-être en Inde, il s'est ensuite dispersé dans toute l’Asie, puis le Moyen Orient.

Les principaux constituants du curcuma sont :

  • l’amidon

  • des curcuminoïdes, qui sont des pigments naturels aux propriétés antioxydantes, dont le principal est la curcumine

  • huiles essentielles

Les  curcuminoïdes possèdent une activité anti-inflammatoire apparentée à celle de l'aspirine qui pourrait être  plus sûr que celui de cette dernière.

Son rhizome contient une huile essentielle  qui consiste principalement en sesquiterpènes. C’est également un condiment du curry indien.

En  phytothérapie il est indiqué pour les allergies (asthme ou rhume des foins), il est un antiseptique intestinal, cholérétique, hypotenseur.

En Médecine traditionnelle chinoise :

Jiang Huang est de saveur piquante, amère et tiède … il tonifie le foie, la rate et pénètre leur méridien, il disperse la chaleur.

De nature légère, il circule dans la partie supérieure du corps, il rentre dans le cœur et les vaisseaux du péricarde et dans le méridien du poumon.

Il élimine la stase de sang.

Attention cependant :

Bien que l'on dénote des effets anti-cancer "sans doute  exagérés", le curcuma semblerait avoir un certain effet sur certaines douleurs. cependant les bénéfices  avec du curcuma dans l’alimentation ne sont pas possible car  le curcuma alimentaire est  très mal absorbé.

Pa contre c’est donc parce qu'il est mal absorbé et qu'il reste dans l’intestin que pour certaines maladies il vaut mieux se supplémenter avec du curcuma de cuisine plutôt qu’avec celui contenu dans un complément alimentaire.

De plus Les industries de la chimie créent régulièrement des curcumas avec leur leur propre brevet et les revendent à des laboratoires de compléments alimentaires qui le revendent avec leurs propres emballages.

 

Une dernière chose :  le curcuma est contre-indiqué lors de certaines chimiothérapie  :  l’effet anti-oxydant réduirait l’action oxydante de la molécule, réduisant donc l’efficacité du traitement.

 

 Il y aurait encore bien d'autres choses à dire sur le curcuma mais cela fera sans doute, l'objet d'un autre article.


 

© 2018 par Santé Shiatsu. Tous droits réservés - SIRET : 41466923400026

  • Icône social Instagram
  • b-facebook